Imprimer
La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) s’est engagée, depuis quelques années, dans un vaste chantier de réformes afin de réaliser efficacement l’ensemble de ses missions et partant, améliorer la qualité des services offerts aux usagers.
Cependant, ces réformes, qui constituent un pan important de la réforme globale des finances publiques au Burkina Faso, ont souffert d’un manque de coordination dans leur mise en œuvre et n’ont pas été planifiées suivant un cadre de référence harmonisé et propre à la DGTCP.
Afin de pallier à ces insuffisances, la DGTCP, a engagé le processus d’élaboration d’un Plan Global de Réformes (PGR).
L’’opérationnalisation du PGR s’est faite à travers la désignation, la mise en œuvre et le suivi évaluation de reformes prioritaires. En effet, le dispositif de pilotage et de suivi a été institué à travers la création du Comité de suivi des réformes de la DGTCP (CSR-DGTCP), l’organe chargé de la supervision des réformes entreprises.
La 1ère session dudit comité au titre de l’année 2022, s’est tenue le mardi 22 février, sous la présidence de M. le Directeur Général du Trésor et d la Comptabilité publique.
En rappel, cinq (05) grandes réformes sont inscrites dans l’agenda du CSR-DGTCP. Il s’agit de :
- la modernisation de la fonction bancaire ;
- l’opérationnalisation du compte unique du trésor ;
- la réforme comptable (Etat, collectivités territoriales, EPE) ;
- l’élargissement du champ des statistiques de finances publiques ;
- la production d'informations économiques et financières fiables.
L’objet de la session était de faire un point annuel sur la mise en œuvre des réformes, les difficultés rencontrées dans leur réalisation et les perspectives pour les nouvelles échéances. Son ordre du jour a porté sur des points suivants :
1) Etat d’avancement de la mise en œuvre des réformes en 2021 ;
2) Le bilan financier de mise en œuvre des réformes ;
3) Les contraintes de réalisation ;
4) Les perspectives.
A l’issue des échanges, des recommandations ont été formulés par réformes el leur mise en œuvre fera l’objet d’examen au cours de la prochaine session.