New bannière

9La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, en collaboration avec la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a procédé, ce jour 1er février 2019 à Abidjan, à la première cotation du titre TPBF.07 de l'emprunt obligataire "TPBF.O7 6,50% 2018 - 2025, lancé en octobre 2018.
La cérémonie a eu lieu au siège de la BRVM, en présence du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique.
Le 10 octobre 2018, le Burkina Faso lançait un emprunt obligataire par appel public à l’épargne assorti d’un taux d’intérêt de 6,5 %. Menée conjointement par la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTPC) et la Société Burkinabè d’Intermédiation Financière (SBIF), cette opération, dénommée TPBF.07 6,50 2018- 2025 est le septième emprunt obligataire par appel public à l’épargne émis par le Burkina Faso.

Pendant 3 semaines, une campagne d'information a été menée au niveau national et dans la sous région ouest-africaine. Plusieurs rencontres ont alors permis d’informer et de sensibiliser les potentiels investisseurs, institutionnels comme particuliers, de l’intérêt de l’opération.
A la fin de l’opération intervenue le 08 novembre 2018, sur les 75 milliards de F CFA sollicités, le Trésor Public a mobilisé 80 milliards soit un taux de souscription de 106.67%.
En somme, une bonne opération pour le Burkina Faso qui cherche à mobiliser des fonds pour financer des projets porteurs inscrits dans le Plan National de Développement Économique et Social (PNDES).

10

Cette performance vient confirmer la confiance que les investisseurs portent à l'économie burkinabé.
Ce vendredi 01 février 2019, conformément au calendrier de l'opération, il a été procédé à l’introduction en bourse de cet emprunt.
« C'est la toute première opération de cotation de l'année 2019 » a fait remarquer le Directeur Général de la BRVM dans son allocution liminaire.

Pour sa première journée de vie en bourse, l’emprunt TPBF.07 s’est bien comporté. En effet, les résultats ont montré que le cours de l’obligation s’est maintenu à 10 000 FCFA, c’est-à-dire à sa valeur d’émission. A l'heure du fixing intervenu à 9h45mn précises, les résultats de cotation ont montré que 500 titres, pour un montant de 5 000 000 FCFA, ont été échangés sur le marché boursier.
« C’est un bon niveau d’entrée » s’est alors réjouit le Directeur de l'antenne nationale de la BRVM, Léopold OUEDRAOGO.
Le DG de la SBIF, Monsieur Alexis LOURGO s’est quant à lui félicité du succès de cette cotation et de l’opération d’emprunt.
«Les détenteurs des obligations peuvent être rassurés, qu’ils seront payés à bonne date » a pour sa part rassuré le Directeur Général du Trésor, Célestin Santéré SANON.

11

Il faut rappeler que l’opération de titrisation permet de rendre liquide et négociable les obligations de l’emprunt. Plus clairement, les obligations peuvent désormais faire l’objet d’acquisition ou de cession. Cette opportunité permettra aux investisseurs de vendre ou d’acheter des obligations TPBF.07 en cas de besoin.
Pour l’État burkinabè et le Trésor Public en particulier, les avantages de la cotation de l’émission obligataire sont multiples. L’État burkinabè devient non seulement un acteur majeur du marché financier de l’UEMOA mais gagne également en notoriété et en crédibilité en référence aux différents investisseurs qui lui feront confiance à travers l’achat des obligations. En outre le Trésor Public pourra recourir plus facilement au marché financier pour ses besoins de financement ultérieurs.La cérémonie s'est achevée avec la remise de plaques commémoratives et la photo de famille de la circonstance.

 

 

DGTCP

logoB

 Le Trésor Public, la quête permanente de l'excellence.

Contacts

Ouaga 2000

Secteur 52, Boulevard Muammar Kaddafi

01 BP 92 Ouagadougou 01

Burkina Faso

Tel: (226) 77 98 39 39 / 25 37 56 68

 

Koulouba

806 avenue de l'independance

01 BP 92 Ouagadougou 01

Burkina Faso

Tél : (226) 25 32 49 41/51/87/89/91/92